Accueil de nos partenaires allemands

, par  Barbara Robin , popularité : 15%

Cette année encore, cette dernière semaine d’octobre avant les vacances de la Toussaint fut placée sous le signe de l’amitié franco-allemande.

En effet, c’est avec grand plaisir que nous avons accueilli du 13 au 18 octobre 2014, nos partenaires de la J.F-Kennedy Schule d’Esslingen : en tout 29 élèves et 3 professeurs.

La semaine a débuté le lundi avec, comme l’année précédente, un accueil à Dijon. La classe de Terminale GA, organisatrice du programme et des activités de la semaine, s’est rendue sur place avec quatre de ses professeurs (Mmes Laborde, Legros, Desordi et moi-même), tous porteurs du projet. Ensemble, nous avons été reçus au Conseil Régional, un de nos partenaires financiers lors des échanges, pour une présentation de l’institution et de son rôle dans la mobilité européenne. La réunion organisée par M Götschi a permis de briser la glace entre élèves français et allemands et d’échanger autour d’un des objectifs fondamentaux de notre partenariat « se préparer à effectuer un stage de l’autre côté de la frontière ». Cette première journée fut aussi l’occasion de présenter le centre ville de Dijon aux correspondants.

Le mardi matin, les correspondants ont été invités à participer au traditionnel pot d’accueil et ont pu visiter les différentes structures de notre établissement (internat, administration, CDI, vie scolaire, étude, foyer… ainsi que des salles de cours spécialisées comme la chambre de soin ou les ateliers de couture).

L’après-midi, ils ont assisté à la médiathèque Jean Jaurès de Nevers à une présentation de livres rares et précieux. La possibilité fut même offerte aux plus intéressés de découvrir des spécimens du « fonds Mitterrand » (livres reçus en cadeaux par l’ancien président durant ses mandats). L’animation faite par M. Lefebure était riche d’anecdotes et d’intérêt.

La soirée, passée à la Maison de la Culture, se déroula sous des augures plus artistiques. Nos élèves français comme allemands purent participer au « happening » d’Alexandre Kaïro (artiste photographe réalisant du photo-light-painting) et assister à un spectacle de cirque poétique « Bianco su Bianco » de la compagnie Finzi Pasca, dans le cadre du festival d’art visuel Effervescence qui se déroulait cette même semaine.

Le mercredi, nous avons été accueillis à l’entreprise EUROSIT (fabricant de sièges de bureau), qui est aussi un des partenaires professionnels privilégiés de notre établissement, pour une visite de l’usine et une découverte du monde de l’entreprise français. Reçus en personne par M Borea, le numéro 2 du groupe, nous avons beaucoup appris sur le monde de l’innovation et de la production dans le domaine du design.
La fin de journée fut ensuite plus détendue avec une activité shopping, un défi bowling et une soirée dansante au lycée.

Le jeudi, la matinée fut consacrée au tournage des mini-scénarios « franco-allemands » dont nous avions réalisé l’écriture commune au mois de mai lors de notre séjour en Allemagne. Les élèves ont donc joué devant l’objectif de notre caméra des situations professionnelles ou quotidiennes en français, en allemand ou de manière bilingue : ce fut un moment de concrétisation d’un de nos projets de travail commun.
La journée s’est conclue ensuite par une balade dans le centre de Nevers (visite guidée par les élèves de première GA, élèves qui seront amenés l’an prochain à reprendre le flambeau de l’organisation du projet) et un dîner au restaurant.

Le vendredi, nous avons eu la chance de pouvoir visiter l’envers du décor du circuit de Nevers-Magny Cours, et ce, alors même que s’y déroulait une course d’endurance motos. Salle de conférences, de presse, de contrôle, station médicale, VIP rooms et padocks… Au milieu du vrombissement des moteurs et de l’agitation organisationnelle, le circuit nous a livré quelques uns de ses secrets, pour notre plus grand bonheur.

C’est après un après-midi sous le soleil de Bourges, avec la visite de la Cathédrale et du palais Jacques Cœur, que notre semaine très chargée en visites et en émotions s’est achevée.
Les correspondants allemands nous ont ainsi quitté vendredi soir, nous l’espérons, la tête pleine de souvenirs et heureux de leur séjour parmi nous.

Nous leur souhaitons bon retour et leur disons à très bientôt, si ce n’est pas tout de suite de manière concrète et réelle (puisque nous n’organisons pas de séjour cette année) au moins virtuellement.

Un grand merci à tous nos partenaires, qui rendent la réalisation de nos activités possible et qui permettent ainsi à nos projets de perdurer dans le temps.

Voir en ligne : Le Journal du Centre - Article du 20.10.2014

Navigation

Annonces

  • Gr. Eta 58